MUSICIENS

MEMBRES FONDATEURS

Mark Edwards est le directeur artistique de l’Ensemble Poiesis. Lauréat d’un premier prix au concours international de clavecin Musica Antiqua Bruges 2012, le claveciniste et organiste canadien Mark Edwards est reconnu pour ses réalisations captivantes, entrainant « l’écoute dans des régions inédites et fantasques, utilisant toutes les ressources de son instrument, de sa virtuosité et de son imagination ». (La Libre Belgique) Depuis 2016, il est professeur de clavecin au Conservatoire d’Oberlin.

Il a présenté de nombreux récitals lors de festivals et séries de concerts estimés, tels que le Festival de musique ancienne d’Utrecht, Bozar (Bruxelles), le Festival Montréal Baroque et Clavecin en concert (Montréal). Il a donné des concertos avec des ensembles primés, tel qu’Il Gardellino (Belgique), Neobarock (Allemagne) et l’Ensemble Caprice (Canada). Également actif en musique de chambre, il a joue régulièrement avec Les Boréades de Montréal et a joué avec Il Pomo d’Oro, Pallade Musica et Flûtes Alors!

Joanna Marsden est une flûtiste américaine qui se spécialise en instruments d’époque. Elle a récemment joué en Belgique, au Canada, en France, aux Pays-Bas, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, « magnifiquement » (Luis Gago, Madrid) et « avec une clarté rhétorique notable » (Boston Musical Intelligencer). Elle est membre de la Compagnie Baroque Mont-Royal et du Boston’s Musical Offering. Aux Pays-Bas, elle est membre principal des Vents Atlantiques, un orchestre de chambre sans chef d’orchestre, dédié au répertoire classique et romantique et dirigé depuis le violon par Rebecca Huber. Ses professeurs préférés incluent Wilbert Hazelzet (Conservatoire royal de La Haye) et Claire Guimond (École de musique Schulich de l’université McGill). En 2012 elle remporta le second prix de la « National Flute Association’s Baroque Artist Competition » à Las Vegas. Elle demeure à Montréal.

 


COLLABORATEURS

Elinor Frey est fascinée par les origines du violoncelle de même que par le processus créatif de musiques nouvelles. Elle joue aussi bien sur instruments d’époque que sur instruments modernes. Son récent album paru sous l’étiquette belge Passacaille, Berlin Sonatas (2015), a été en nomination pour un prix Juno et a remporté un Prix Opus. Elinor a entre autres bénéficié de la bourse américaine US-Italy Fulbright Fellowship ainsi que de bourses du CRSH et du Conseil des Arts du Canada en regard de ses travaux sur la musique italienne pour violoncelle. Elle s’est produite en concert avec Il Gardellino, Les Idées heureuses, l’Ensemble Caprice, Arion, ainsi qu’avec son quatuor, Pallade Musica. Elinor Frey a obtenu en 2012 un doctorat en musique de l’université McGill. Elle est également diplômée du Mannes College of Music et de la Juilliard School. En mai 2017, est sorti le CD Fiorè, l’enregistrement en première mondiale des sonates d’Angelo Maria Fiorè et de diverses airs italiennes inconnues avec la soprano canadienne Suzie LeBlanc.

 

Alexis Risler obtient en 2003 son baccalauréat en interprétation au luth et explore depuis les divers répertoires vocaux et instrumentaux de la Renaissance et de la période baroque. Lors de séjours en France, il se perfectionne auprès de Pascale Boquet, professeure de luth au conservatoire de Tours, Eugène Ferré, professeur de luth au conservatoire de Lyon, et Federico Marincola. Il fonde en 2004 l’ensemble La Chamaille qui rassemble autour du luth différents chanteurs et instrumentistes, selon les besoins de chaque concert. En 2012, il enregistre un premier disque dédié au répertoire pour luth et voix en compagnie du ténor Philippe Gagné. Parallèlement à ses activités d’interprète, il poursuit des études en musicologie. Cette passion pour l’histoire de la musique enrichit son jeu instrumental et nourrit son désir de porter sur scène des œuvres méconnues.