Bach: Le Clavier bien tempéré, Livre I

Mark front

Le 18 novembre 2019, 19h30

Mark Edwards présente le premier livre du Clavier bien tempéré de Jean-Sébastien Bach

Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
400, rue Saint-Paul Est, Montréal

Notes de programme

Le premier livre du Clavier bien tempéré (CBT) est une collection de 24 préludes et fugues, une pour chaque tonalité majeure et mineure de la gamme, en ordre chromatique de do majeur à si mineur. En 1722, Bach avait déjà assemblé des versions antérieures des pièces (tirées du Clavierbüchlein de W.F. Bach), les retravaillant et les transposant. Il y ajouta de nouvelles pièces pour compléter la collection. Dès le 19ème siècle, les fugues du CBT sont particulièrement prisées par des pianistes d’envergure, comme Beethoven, Czerny et Schumann.

Il est coutume de présenter le CBT selon l’ordre chromatique qui sert d’index à la collection. Inspiré des 24 préludes, Op. 28 de Chopin, M. Edwards présente ce soir le CBT en débutant par un prélude et fugue en tonalité majeure, suivi de sa relative mineure. Il saute ensuite d’une quinte et recommence, jusqu’à ce que toutes les pièces aient été entendues. Cette méthode de lecture permet 12 ordres différents parmi lesquels choisir. Ce soir, M. Edwards débute par les préludes et fugues en la majeur et fa dièse mineur et termine avec ceux en ré majeur et si mineur.

Fidèle à l’éthique de Poiesis, cet ordre alternatif propose de nouvelles expériences d’écoute de l’une des œuvres maîtresses du répertoire baroque. À la place de l’alternance habituelle entre modes majeurs et mineurs dans le même ton (do majeur/do mineur) et la progression chromatique (do, do dièse, ré, etc.), l’auditeur redécouvre les pièces en fonction de leur relative mineure, dans le contexte plus large d’un cercle de quintes. Dans le cycle tel qu’il est proposé ce soir, le prélude emblématique en do majeur—joué par tout débutant au piano et connu des mélomanes par le biais de l’Ave Maria de Gounod—n’est entendu qu’à mi-parcours de la seconde partie du programme.

 

Bien que chaque pièce soit intitulée « prélude » ou « fugue », la musique de cette collection est variée. Les préludes représentent une variété de styles et de genres courants au 17ème et 18ème siècles : le Praeludium en section (mi bémol majeur, si bémol majeur), le prélude en figure (do majeur, do mineur, do dièse majeur, ré majeur, ré mineur), l’invention (la majeur), le ritornello (mi majeur, fa dièse majeur) et la sonate de chambre (si mineur). Les fugues sont également variées : par le nombre de voix (â 2 à â 5), par la présence ou non de contre-sujet régulier et par leur style et leur genre—les types de danse (la bourrée en do dièse majeur, le passepied en fa majeur, l’entrée ré majeur), le stile antico (do dièse mineur, si bémol mineur) ou le concerto (do mineur, sol majeur, do dièse majeur). 

 

 

Tempérament : Bach/Hill
Instrument : Keith Hill d’après Blanchet, 2010